La Damnation de Faust

Aller en bas

La Damnation de Faust Empty La Damnation de Faust

Message  airneck le Sam 29 Déc 2007, 19:52

Depuis des années j'écoute avec plaisir cette version...

Colin Davis - London Symphony Orchestra 1973
Faust Nicolai Gedda
Mephisto Jules Bastin
Marguerite Josephine Veasey...

La Damnation de Faust 41R47QZAB8L._AA240_


mais bon il est peut-etre temps d'écouter une autre version ?

Quelques suggestions?
Merci de votre aide !
airneck
airneck

Nombre de messages : 158
Localisation : anywhere out of the world
Date d'inscription : 22/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  Poupou le Sam 29 Déc 2007, 20:01

J'ai le même problème que toi: je suis tombée par hasard sur cette version, et depuis, je n'en suis pas ressortie Laughing ! En même temps, pourquoi aller chercher ailleurs quand tout est là?

Il faut toutefois voir et entendre la Marguerite de Vesselina Kasarova dans la version de la Fura del Baus.

_________________
Jo te l'encendré
el Tio, el Tio
Jo te l'encendré
el Tio de paper
Poupou
Poupou

Féminin
Nombre de messages : 565
Date d'inscription : 08/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  airneck le Sam 29 Déc 2007, 20:07

Y'a bien ce chef, mais j'ai oublié son nom...
il dirigeait à Garnier pendant l'occupation...

La Damnation de Faust Pfilm67331032770174
airneck
airneck

Nombre de messages : 158
Localisation : anywhere out of the world
Date d'inscription : 22/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  Abigaille le Sam 29 Déc 2007, 20:13

Ah oui, Stanislas Lefort... What a Face Un graaaand chef d'orchestre !

_________________
La monomanie c'est tabou, on en viendra tous à bout !
Abigaille
Abigaille
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1585
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2006

https://opera.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  philB le Sam 29 Déc 2007, 20:25

Je ne connais pas cette version, mais j'ai celle de Prêtre que j'adore avec une distribution idéale : Janet Backer, N.Gedda et Bacquier, tous les trois géniaux. Sinon j'aime bien celle de Solti pour la toujours sublime Frederica von Stade et le Méphisto de van Dam, mais j'ai du mal avec Riegel et M.King.
Enfin, dans le très gros coffret (100CD) que le Père Noël m'a apporté il y a la version Markevitch avec Consuelo Rubio, mais je ne l'ai pas encore écoutée...
philB
philB

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 52
Localisation : Le Monde de l'Opéra
Date d'inscription : 11/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  Abigaille le Sam 29 Déc 2007, 20:30

D'ailleurs, je ne connais absolument pas cette oeuvre... Une découverte en perspective ! alien

Au fait, y'avait-il un fil sur cette oeuvre sur l'autre forum ?

_________________
La monomanie c'est tabou, on en viendra tous à bout !
Abigaille
Abigaille
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1585
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2006

https://opera.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  airneck le Sam 29 Déc 2007, 20:36

Abigaille a écrit:D'ailleurs, je ne connais absolument pas cette oeuvre... Une découverte en perspective ! alien
Une découverte, tu en as de la chance Smile

tiens le livret online !

http://www.hberlioz.com/Libretti/Damnation.htm
airneck
airneck

Nombre de messages : 158
Localisation : anywhere out of the world
Date d'inscription : 22/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  muriel le Lun 31 Déc 2007, 14:11

Abigaille a écrit:Au fait, y'avait-il un fil sur cette oeuvre sur l'autre forum ?

On en avait parlé au moment du concert de James Levine et du Boston Symphony à Pleyel et aussi récemment à Marseille avec Gilles Ragon , Anna Caterina Antonacci et Nicolas Cavallier.

La Damnation de Faust Faust210
muriel
muriel

Nombre de messages : 563
Localisation : Provence
Date d'inscription : 09/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  carlo le Mer 02 Jan 2008, 11:17

Facilement trouvable la version Markevitch est également une référence incontournable avec une direction très en finesse et des solistes de très bon niveau (c'est à ma connaissance le seul enregistrement disponible de Richard Verreau, ténor qui mériterait plus de reconnaissance même si sa carrière fut essentiellement américaine) et le Mephisto de Roux, même si je préfère une voix plus pleine dans ce rôle, est d'un cynisme parfait.
La version Fournet 63 (Crespin, Chauvet, Roux) est hautement recommandable quoique inhomogène mais permet d'entendre Crespin dans un rôle qu'elle a véritablement marqué (alors qu'aucun enregistrement studio n'existe avec elle) et Chauvet qui est toujours extraordinaire (avis personnel et partial!).
On peut trouver aussi une version Gedda/ Crespin (je ne me souviens plus qui dirige Embarassed ).
Et une version en allemand Furtwängler avec Vroons/Schwarzkopf/Hotter à ne manquer sous aucun prétexte Arrow
La version Davis vaut surtout pour la direction et le Mephisto de Bastin; je trouve Gedda en petite forme (à mon avis, sa meilleure prestation est avec Prêtre) et Veasay un peu en retrait.

carlo

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 22/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  philB le Ven 11 Jan 2008, 13:31

J'ai écouté la version Markevitch hier : c'est tout simplement fabuleux ! Very Happy
La direction est d'une richesse inouie, aucun détail ne nous échappe, de plus elle est d'une vitalité stupéfiante. Les interprètes sont tout autant exceptionnels.
Tout d'abord le Faust de Richard Verreau, le timbre est magnifique le style et la diction très moderne (il ne roule même pas les R! Aucun mot ne nous échappe) je le situerais plus proche d'Alagna que de Jobin ou Simoneau qui ont vraiment le style de leur époque. Au niveau vocal la partition ne lui pause absolument aucun problème, il affronte toute la tessiture avec la même aisance. Cet enregistrement fait regretter l'absence d'autre disques (Faust de Gounod, Hoffmann, Werther...)
Méphisto est le très suprenant Michel Roux. Pourquoi surprenant ? Tout simplement pour le timbre très clair, un peu opaque, sans vibrato, à l'opposé des Mephisto dont on a l'habitude nettement plus noir de timbre et donc plus sombre. L'absence de vibrato (tout comme Bastin) fait qu'on a pas vraiment l'impression d'entendre une voix "d'opéra", mais surtout cela permet de comprendre parfaitement tout le texte. Avec Roux le texte est encore plus intelligible qu'avec Bacquier ou Van Dam (c'est dire!). En ce qui concerne sa composition, son Mephisto n'est pas le méchant diable avec les cornes et les pieds fourchus, mais un démons vicieux, plein de malice et de ressources. Donc, malgré le timbre pas très beau, un très grand Méphisto.
La Marguerite de Consuelo Rubio est très bien, mais un peu en retrait des autres. La timbre est beau mais il n'a pas la flamboyance de celui de Janet Baker ou le charme de Von Stade. La diction est très bonne (aucun accent), même bien meilleure que celle de Von Stade, mais à côté de Verreau et Roux c'est tout de même moins parfait. Enfin son interprétation, bien que très bonne, n'est tout de même pas exceptionnelle (là encore peut-être à cause de son entourage d'un niveau supérieur).
Le Brander de Pierre Mollet, est dans la lignée de Verreau et Roux, c'est à dire parfait.
Enfin les choeurs sont non seulement très bons, mais en plus ils jouent très bien. Il faut à ce titre écouter le choeur "Amen" dans la taverne, qui est presque "massacré" volontairement par les choristes qui "braillent" à qui mieux mieux. On oublie trop souvent que ce choeur n'est pas celui d'un chant d'église mais celui d'ivrognes à moitié saoul !

Si on ajoute que la prise de son est excellente pour l'époque (1959) et qu'elle ne porte pas du tout son âge, je ne saurais trop recommander cette splendide version qui est régulièrement éditée en version économique. Very Happy cheers Very Happy cheers Very Happy cheers
philB
philB

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 52
Localisation : Le Monde de l'Opéra
Date d'inscription : 11/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  c'est moi le Ven 11 Jan 2008, 13:44

je me suis achete le dvd araiza raimondi et bekakevakekbegateg, a vienne, j'espere que ça touche une bille.
c'est moi
c'est moi

Masculin
Nombre de messages : 1150
Age : 57
Localisation : toujours ici
Date d'inscription : 08/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  philB le Ven 11 Jan 2008, 13:51

c'est moi a écrit:je me suis achete le dvd araiza raimondi et bekakevakekbegateg, a vienne, j'espere que ça touche une bille.
Tu t'es planté ! Celui là, c'est le Faust de Gounod. Personnellement j'adore Raimondi et Araiza, je ne vois pas comment tu pourrais être déçu.
philB
philB

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 52
Localisation : Le Monde de l'Opéra
Date d'inscription : 11/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  c'est moi le Ven 11 Jan 2008, 13:53

philB a écrit:
c'est moi a écrit:je me suis achete le dvd araiza raimondi et bekakevakekbegateg, a vienne, j'espere que ça touche une bille.
Tu t'es planté ! Celui là, c'est le Faust de Gounod. Personnellement j'adore Raimondi et Araiza, je ne vois pas comment tu pourrais être déçu.

Shocked

arghhhh! oui je sais, je lis en diagonale! allez hop je repars dans ma vigne............
c'est moi
c'est moi

Masculin
Nombre de messages : 1150
Age : 57
Localisation : toujours ici
Date d'inscription : 08/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  philB le Ven 11 Jan 2008, 13:56

c'est moi a écrit:allez hop je repars dans ma vigne............
Viva Bacchus, semper viva
philB
philB

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 52
Localisation : Le Monde de l'Opéra
Date d'inscription : 11/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  airneck le Ven 11 Jan 2008, 14:03

carlo a écrit:Facilement trouvable la version Markevitch est également une référence incontournable avec une direction très en finesse et des solistes de très bon niveau (c'est à ma connaissance le seul enregistrement disponible de Richard Verreau, ténor qui mériterait plus de reconnaissance même si sa carrière fut essentiellement américaine) et le Mephisto de Roux, même si je préfère une voix plus pleine dans ce rôle, est d'un cynisme parfait.
Markevitch, évidemment, ... j'ai la symphonie fantastique qui... est 'fantastique' et j'avais totalement oublié !!!
Merci de vos aides à tous

Vive Berlioz Smile
airneck
airneck

Nombre de messages : 158
Localisation : anywhere out of the world
Date d'inscription : 22/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  marietta le Ven 11 Jan 2008, 23:53

Moi aussi, j’ai eu du mal à décrocher de la version Davis : Veasey, au timbre chaleureux, plein, mais toujours délicat, et Bastin, qui n’a peut-être pas l’intelligence de Van Dam ni la vaillance de Bacquier dans ce rôle, mais qui parvient tout de même à camper un Méphisto bien malin!
Jusqu’à la version Prêtre avec un Méphisto tour à tour séducteur, malin et cruel, un Faust très classe, très intello et surtout avec Baker qui m’a révélé la Marguerite ardente que j'attendais, plus enflammée que Veasey ou Crespin qui démontrent une personnalité moins affirmée. J’aime bien aussi.
Crespin est parfaite avec Monteux, comme d’habitude, mais – je ne sais pourquoi – elle ne me touche jamais. Le problème là, c’est Roux. J’ai toujours l’impression qu’il parle au lieu de chanter ! Et cette voix forcée ! Plutôt une mauvaise surprise pour moi !
J’aurais beaucoup aimé entendre Antonacci à Marseille. Ce rôle a dû lui convenir. Quelqu’un y était ?
Bref, je vais rapidement faire l’acquisition du Markevitch dont vous dites tous tant de bien et auquel j’avais renoncé à cause de Roux.
On ne m’avait pas dit lors de mon inscription que la participation à ce forum risquait d’entraîner des dégâts collatéraux en terme de dépenses. Je vais donc adresser une réclamation auprès de la Direction.

marietta

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  Sieglinde le Sam 12 Jan 2008, 01:04

marietta a écrit:
On ne m’avait pas dit lors de mon inscription que la participation à ce forum risquait d’entraîner des dégâts collatéraux en terme de dépenses. Je vais donc adresser une réclamation auprès de la Direction.
Et encore, tu n'en es qu'au début ! Laughing
Sieglinde
Sieglinde

Féminin
Nombre de messages : 148
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2006

http://pagesperso-orange.fr/amenmeryt/

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  Abigaille le Sam 12 Jan 2008, 01:13

On ne m’avait pas dit lors de mon inscription que la participation à ce forum risquait d’entraîner des dégâts collatéraux en terme de dépenses. Je vais donc adresser une réclamation auprès de la Direction.

C'est pire encore : si tu suis certains gounodiens, tu peux acheter un DVD à 50 euros, et encore, ce n'est pas une merveille !

_________________
La monomanie c'est tabou, on en viendra tous à bout !
Abigaille
Abigaille
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1585
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2006

https://opera.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  philB le Sam 12 Jan 2008, 13:09

Une versin de la Damnation que j'aimerais bien ré-écouter (je l'ai entendue il y a à peu près ans !) c'est celle de Barenboim avec Domingo, DFD, Minton et Bastin (en Brander). Mais, sauf erreur de ma part, cette version n'est jamais sortie en CD sauf dans un très gros coffret.
philB
philB

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 52
Localisation : Le Monde de l'Opéra
Date d'inscription : 11/01/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  Alberich le Dim 13 Jan 2008, 10:41

Elles est décevante. Orchestralement c'est très bien, mais DFD est maniéré au possible en Mephisto. Domingo et Minton ne m'ont pas laissé un souvenir inoubliable.
Il faut que je réécoute la version Markevitch du gros coffret que le père Noel m'a apporté...
Alberich
Alberich

Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 56
Localisation : Bernay-27
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Damnation de Faust Empty Re: La Damnation de Faust

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum